A propos du bon et du mauvais cholestérol

Le cholestérol
Le cholestérol est un élément essentiel à la formation de cellules saines, ainsi qu’à la synthèse de certaines hormones et de la vitamine D. Il intervient aussi dans la sécrétion de la bile. Le foie produit l’essentiel du cholestérol dont nous avons besoin, l’alimentation nous apportant le reste. 

Comment reconnaître le bon et le mauvais cholestérol ?

De simples analyses sanguines permettent de faire le point. Pour être en bonne santé, mieux vaut avoir un taux plus élevé de HDL et un taux relativement faible de LDL.

-  Le mauvais cholestérol LDL est transporté jusqu’aux cellules par des lipoprotéines de faible densité. En excès, il peut obstruer les vaisseaux et entraîner des troubles cardio-vasculaires. 
-  Les lipoprotéines de haute densité, appelées HDL, forment le bon cholestérol : elles le ramènent depuis les tissus organiques vers le foie, où il peut être dégradé.

Qu’est-ce qui fait augmenter le taux de mauvais cholestérol LDL ?

Notre taux de LDL est en partie prédéterminé par la génétique. Il peut aussi augmenter en cas de surpoids, tabagisme, surconsommation de graisses saturées, stress ou inactivité. 

Quelles sont les limites à ne pas dépasser pour le mauvais cholestérol ?

Le taux de LDL dans le sang doit être, en moyenne, inférieur à 5,2 millimoles. Un taux supérieur expose à des risques accrus de troubles cardio-vasculaires.

Comment faire baisser son taux de cholestérol LDL ?

Un changement de mode de vie peut contribuer à faire baisser légèrement le taux de LDL. Les personnes en surpoids s’efforceront de perdre quelques kilos et celles qui sont stressées feront en sorte de maîtriser cet état. Diminuer sa consommation de graisses saturées est essentiel pour tous.

Les principales sources de cholestérol

Seuls les aliments d’origine animale contiennent du cholestérol. Il s’agit principalement du jaune d’œuf, des viandes grasses, de la charcuterie, du lait entier et des produits dérivés. On en trouve aussi dans certains crustacés comme les crevettes, les calmars, les langoustes et les têtes de crabe, ainsi que les clams et les coquilles Saint-Jacques. 

ALIMENTS GRAISSES SATURÉES
Quelles sont les limites en cholestérol à ne pas dépasser ?

Une consommation excessive de graisses saturées peut induire l’organisme à produire un surplus de mauvais cholestérol LDL. Surveiller son alimentation est donc primordial.

Le beurre, la viande, le lait entier et ses dérivés, les gâteaux, les biscuits et autres produits industriels sont tous riches en graisses saturées. Or celles-ci devraient représenter moins de 10% de nos apports énergétiques.

Le régime idéal pour une alimentation anticholestérol

Les populations méditerranéennes présentent généralement des taux de cholestérol plus faibles, car elles consomment beaucoup de fruits et légumes, de fruits secs, de poisson, d’ail et d’huile d’olive. Pour suivre leur exemple :
  Diminuez votre consommation de graisses saturées. Privilégiez les graisses monoinsaturées du type huiles d’olive et de colza, mais aussi noix de macadamia et avocat, par exemple. Consommez beaucoup de fruits et légumes variés. 
  Incluez des féculents dans votre alimentation : pain complet, pâtes, riz et céréales, avoine, sans oublier les légumes secs.
•  Buvez 1 ou 2 verres de vin par jour. Cela peut augmenter légèrement votre taux de HDL.
  Mangez 1 poignée de fruits secs non salés chaque jour, en guise d’en-cas ou au cours du repas. 
  Mangez du poisson 2 ou 3 fois par semaine, dont une fois du poisson gras. 
  Évitez les produits industriels et les plats préparés, riches en graisses saturées.

Les aliments qu’il faut privilégier pour baisser son taux de LDL

Les margarines à base de stérols et de stanols végétaux limitent la réabsorption de la bile et du cholestérol par l’organisme. Une consommation quotidienne de 2 à 2,5 g de stérols végétaux peut aider à réduire le taux de LDL de 10 à 15 %. 
L’avoine, les haricots secs, les céréales complètes, les fruits secs et le soja ont le même effet : riches en fibres solubles, ils cantonnent la bile au système digestif, évitant sa réabsorption par l’organisme.

Comment choisir les bons aliments

 

Le sport aide à faire baisser l'excès de cholestérol LDL 

Une activité physique régulière aide à augmenter le taux de HDL, qui débarrasse l’organisme de l’excès de cholestérol LDL. Visez des séances d’exercices d’intensité modérée, d’une demi-heure environ, 5 fois par semaine ou plus.

© MMVIII International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20013

 

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.