Votre transit vous joue des tours : apprenez à éliminer ce qui fait mal

Comment fonctionne le système digestif

Quels sont les principaux troubles digestifs ?

- Les troubles mineurs, comme les indigestions et les ballonnements, interviennent le plus souvent juste après le repas. Ils sont causés par notre alimentation ou par la manière dont nous mangeons.  
- Les aliments avariés ou mal cuits peuvent provoquer des intoxications, avec vomissements et diarrhée. 
- Les intolérances alimentaires, la maladie cœliaque et la maladie de Crohn peuvent affecter le processus de digestion et aboutir à une mauvaise absorption des nutriments. Ces pathologies nécessitent un suivi médical.

Comment fonctionne le système digestif ?

La digestion commence dès la mastication des aliments et se poursuit une fois ceux-ci avalés, alors qu’ils descendent le long de l’œsophage jusqu’à l’estomac, où ils sont brassés avant d’être dirigés vers l’intestin grêle. Le pancréas sécrète alors des enzymes qui, avec la bile et les sucs digestifs produits par l’intestin, continuent à fractionner  les aliments en nutriments. Certains passent ensuite à travers les parois intestinales et intègrent le système sanguin, tandis 
que ceux qui ne peuvent être digérés, notamment les fibres, sont expulsés.

Quels autres troubles peuvent affecter le système digestif ?

Des affections mineures comme un  refroidissement ou des pathologies plus lourdes, le cancer par exemple, peuvent perturber l’appétit et la digestion. Le système digestif est aussi affecté par le vieillissement, stress ou la dépression responsables du syndrome du côlon irritable, comme la constipation. 
En cas de troubles digestifs fréquents ou persistants du type indigestions, maux d’estomac, diarrhée ou constipation, consultez un médecin.

Quelle alimentation pour une meilleure digestion ?

Ayez une alimentation saine, équilibrée, et buvez chaque jour au moins 6 à 8 verres d’eau ou une autre boisson non alcoolisée. 
Consommez également beaucoup de fruits et de légumes frais, qui renferment une bonne proportion d’eau et sont riches en antioxydants. Ils sont capables de neutraliser les radicaux libres en excès et, ainsi, de limiter la destruction des cellules saines du système digestif.

Les bons aliments pour soulager les troubles digestifs

Indigestion
Herbes et épices peuvent favoriser le bon fonctionnement du système digestif et soulager les douleurs en cas d’indigestion. Le thé au gingembre, l’aloès ou Aloe vera, la camomille, la réglisse et l’orme rouge sont des digestifs efficaces, tout comme les huiles de poisson, l’avoine et les graines de lin.
Ballonnements et maux d’estomac
Évitez le pain blanc et autres sucres raffinés, ainsi que les mets trop salés, qui favorisent la rétention d’eau. Le thé à la menthe verte soulage les ballonnements.  Le yaourt est riche en bactéries amies du système digestif. 
Diarrhée
Prenez vos repas à heures fixes et faites bien cuire les aliments pour éviter les intoxications. 
Écartez les légumes secs, le chou et autres crucifères ainsi que les agrumes.
Constipation
Mangez davantage de fibres, céréales complètes, légumes  secs en purée, fruits, légumes et buvez beaucoup d’eau. Le chou, les épices, la rhubarbe, les pruneaux et les oranges peuvent aussi stimuler le gros intestin.
Perte d’appétit
L’ajout d’herbes aromatiques, telles que ciboulette ou romarin, peut éveiller l’appétit.

Quels aliments peuvent causer des troubles digestifs ?

Les aliments frits et gras, les légumes secs comme les haricots rouges, les jus de fruits, les pâtisseries, le pain mal cuit et les boissons riches en sucre peuvent être en cause. La consommation excessive d’alcool peut aussi entraîner le développement de gastrites, l’inflammation de la paroi de l’estomac, et d’ulcères peptiques. 

Le mode de vie a une influence sur la digestion

La manière dont vous vous alimentez compte au moins autant  que ce que vous mangez. Le fait de prendre des repas sur le pouce, dans un état de stress ou tout en travaillant, peut affecter  la digestion. Le tabagisme a aussi un impact sur la digestion.  
La pratique régulière d’une activité physique tonifiante raffermit les muscles internes et favorise le bon fonctionnement du système digestif. Elle aide aussi à combattre la constipation.

Des conseils pour mieux manger et préparer une meilleure digestion

1 . Aiguisez votre appétit 
Préparez des mets que vous aimez. Manger avec plaisir stimule les glandes salivaires tout en favorisant la détente.
2 . Mangez dans le calme
Notre mode de vie souvent trépidant et les repas pris sur le pouce favorisent les troubles digestifs. Détendez-vous au moment des repas ou des en-cas.
3 . Prenez votre temps
Prenez le temps de savourer chaque bouchée et ne mettez jamais dans votre bouche plus de la valeur d’une demi-fourchette d’aliments. Pendant le repas, buvez seulement à petites gorgées.
4 . Mastiquez
Mastiquez bien chaque bouchée avant d’avaler pour faire descendre la nourriture plus aisément le long de l’œsophage. Des aliments mal mâchés peuvent irriter les parois du tube digestif, tandis qu’une nourriture bien mâchée se décompose plus facilement dans l’estomac. 
5 . Fractionnez vos repas
Notre système digestif a évolué et s’accommode mieux d’une activité moins intense, mais plus régulière. La prise d’un repas trop copieux juste avant le coucher peut ainsi perturber le sommeil. Le fait de sauter des repas ou, au contraire, de manger trop richement peut exacerber des pathologies comme les ulcères peptiques et les gastrites.

digestion: mythes et réalité


© MMVIII International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20012

 

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.