Energie et calories : le corps a besoin de carburant pour bien fonctionner

Besoins énergétiques

Certaines carences alimentaires affectent la production d’énergie :
  Une carence en fer peut engendrer une anémie, qui est une chute anormale du nombre de globules rouges dans le sang. 
  Un manque de vitamine B12 peut entraîner une anémie pernicieuse ; le corps ne fabrique alors plus assez de globules rouges.
 
Ces deux types d’anémie s’accompagnent d’une grande fatigue. 

Les vitamines B1, B2 ou B3 interviennent également dans le processus énergétique. 

Comment calculer les calories nécessaires par personne ?

Les besoins énergétiques varient d’une personne à l’autre : selon l’âge, le sexe, la taille, l’activité physique, mais aussi les antécédents médicaux et les éventuels régimes effectués. 

Un adulte a besoin de 2 000 calories environ par jour, certains moins, d’autres plus comme les sportifs.
Consommer trop ou pas assez de calories peut entraîner une prise ou une perte de poids.

Quelle est la différence entre énergie et calories ?

Notre corps a besoin d’énergie pour fonctionner de manière optimale :
  L’énergie se mesure en kilojoules (kJ) ou kilocalories (kcal).
  La valeur calorique d’un aliment est basée sur son contenu en glucides, en protéines et en lipides. 

Pourquoi les calories nous apportent de l’énergie ?

Les calories contenues dans les aliments apportent de l’énergie et favorisent la croissance et la régénération des cellules. Cet apport énergétique entretient les fonctions vitales de l’organisme et nous permet d’être actifs. 

Les glucides au cœur des apports énergétiques

Les glucides représentent une source d’énergie privilégiée pour notre organisme, qui les décompose en glucose, le seul carburant utilisable par notre cerveau. Privé de glucides, le corps brûle des lipides et des protéines pour trouver de l’énergie, ce qui peut entraîner des accès de fatigue. 

Les principaux nutriments énergétiques

Mieux manger pour garder son énergie toute la journée

Du fait de notre mode de vie trépidant, nous négligeons de nous nourrir correctement ou faisons l’impasse sur le petit-déjeuner ou le déjeuner. Le fait de sauter un repas entraîne une chute de la glycémie, qui se manifeste par un coup de fatigue et des difficultés de concentration. 

Pour rester en forme toute la journée, il convient de manger régulièrement et d’inclure à chaque repas ou en-cas un aliment à index glycémique (IG) faible. Ce type de nourriture permet de maintenir le taux de glucose dans le sang et évite les accès de faiblesse entre les repas.

  Faites des repas réguliers et consommez des en-cas sains entre les repas, si vous avez un petit creux.
  Incluez à chaque repas un aliment à index glycémique (IG) faible.
  Incluez des protéines dans vos repas pour un effet rassasiant plus durable.
  Évitez les aliments très sucrés comme les gâteaux et les confiseries.
  Pour être en forme et débordant d’énergie, restez actif. La  pratique régulière d’une activité physique entretient le tonus.

Les aliments à consommer pour faire le plein d’énergie

  Pâtes : Manger des pâtes complètes à la sauce tomate au déjeuner vous permettra de rester en forme tout l’après-midi.
  Pain complet : Confectionnez-vous un sandwich au pain complet avec du thon et de la salade bien croquante.
  Pommes de terre : Accompagnez une pomme vapeur de haricots blancs à la tomate, le tout parsemé de gruyère râpé allégé.
  Riz : Déjeunez d’une salade de riz et crudités ou dînez d’un sauté de poulet et légumes avec du riz.

N’oubliez pas de vous hydrater pour garder la forme

Boire suffisamment d’eau permet d’éviter les coups de fatigue. Une hydratation à hauteur de 1 ou 2 % suffit pour éviter de tels désagréments, soit environ 10 verres d’eau par jour. 

Dormez assez pour garder votre énergie

Le manque de sommeil retentit sur notre forme et nous rend souvent léthargiques et irritables pendant la journée. Nous avons besoin de 6 à 8 heures de sommeil continu chaque nuit pour avoir tonus et énergie.

La caféine peut masquer les besoins énergétiques 

La caféine est présente dans le café, le thé, les boissons énergétiques ou le chocolat. Elle nous maintient éveillés et alertes dans la journée. Cependant, elle peut aussi perturber notre cycle de sommeil et nous faire ressentir une plus grande fatigue au réveil. Commence alors un cycle infernal, avec des difficultés d’endormissement le soir, compensées par la consommation de doses plus importantes de caféine pour se maintenir éveillé le jour. Aussi, limitez votre consommation quotidienne de caféine à 2 cafés standard ou 4 à 5 thés, et évitez les boissons énergisantes.

© MMIX International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20038

 

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.