Prévention et traitement de l'angine blanche ou rouge

éviter et soigner une angine
L’angine est une inflammation aiguë du pharynx. Elle atteint rarement l’ensemble du pharynx pour devenir une pharyngite et se limite souvent aux amygdales. 
Dans 80 % des cas, c’est un virus qui est en cause, du type adénovirus, virus influenza, virus respiratoire syncytial…. Pour les 20 % restant, l’origine est bactérienne, la bactérie la plus souvent incriminée étant un streptocoque bêta-hémolytique du groupe A appelé SBA.

Quels sont les signes et symptômes de l’angine ? 

.  Augmentation du volume des ganglions cervicaux, rougeur diffuse de l’oropharynx, amygdales enflées.
.  Fièvre.
.  Douleur au niveau de l’arrière-gorge, augmentée par la déglutition, toux.
Gêne respiratoire.

Angine : quelles sont les complications  ?

L’angine est une maladie bénigne, sauf quand elle est due à la bactérie SBA dont les conséquences peuvent être graves. En effet, cette bactérie peut entraîner la survenue d’un rhumatisme articulaire aigu appelé RAA. L’angine peut également être le signe précurseur d’une mononucléose infectieuse ou d’une diphtérie.

Comment l’angine se diagnostique-t-elle ?

L’examen de l’oropharynx est suffisant pour diagnostiquer une angine. 
Il est par contre important de connaître l’origine exacte de l’infection pour déterminer le traitement le plus adapté.  Il existe désormais un test très simple que le médecin pratique à son cabinet et qui lui permet d’affirmer ou d’infirmer la présence de la bactérie SBA. Ce test est fiable à 95 %. 
Si vous souffrez d’une fièvre élevée et de dysphagie importante (c’est-à-dire que vous avez des difficultés à avaler), ces prémices très brutales de la maladie sont des signes qui doivent faire penser à une angine d’origine bactérienne.

La différence entre une angine blanche ou une angine rouge 

La distinction entre angines rouge ou blanche tient à la présence ou non d’un enduit blanchâtre sur les amygdales qui recouvre l’inflammation de la gorge et masque la rougeur qui en découle. Les germes en cause sont les mêmes, même si les angines rouges sont nettement plus fréquentes.

Plus rarement, on peut voir des angines ulcéreuses avec présence de petites crevasses sur les amygdales ou des angines pseudo-membraneuses, avec présence de filaments grisâtres sur les piliers des amygdales. Ce dernier type d’angine peut être le signe d’une diphtérie et nécessite un traitement antibiotique d’urgence. Enfin, le virus de l’herpès peut donner des angines dites vésiculeuses.

Quel traitement pour l’angine ?

L’angine d’origine bactérienne à SBA nécessite l’utilisation d’antibiotiques comme la pénicilline. 
On peut aussi utiliser une autre classe d’antibiotiques, la céphalosporine, en cas d’allergie à la pénicilline. Le traitement permet de limiter la prolifération des germes et d’éviter les complications dues au streptocoque. 

Il faut également traiter les symptômes avec antalgique et antipyrétique pour la douleur à la déglutition et la fièvre. Si l’angine est d’origine virale, le traitement antibiotique ne sert à rien et risque d’entraîner, à terme, des résistances aux antibiotiques. Seuls les traitements symptomatiques sont alors utiles.

Les gestes de prévention pour éviter l’angine

Pour éviter que les virus et les bactéries ne s’en prennent à votre gorge, suivez ces quelques conseils.
  Faites le plein de vitamines C, pour stimuler vos défenses immunitaires et accroître vos chances de passer l’hiver à l’abri des infections.
•  Prenez des fruits frais en collation, pour éviter les coups de fatigue.
  Suivez vos rythmes naturels de sommeil ou de faim, pour éviter de déséquilibrer votre horloge biologique.
•  Ayez une activité sportive régulière : cela tonifie et relaxe à la fois. Avoir une bonne hygiène de vie stimule l’immunité.
•  Travaillez à limiter votre stress. Il influe directement sur les défenses immunitaires, qu’il affaiblit.
  Lavez-vous les mains régulièrement s’il y a des cas d’angine dans votre entourage.
•  Évitez de boire à la bouteille.
•  Gardez le lit si votre température corporelle dépasse 38°.

Quelques consignes pour lutter contre l’angine

Mangez plus de :
  Fruits et de légumes riches en vitamine C, agrumes, kiwi, persil… pour stimuler l’immunité.
  Jus de fruits frais : consommez-les dans les 5 minutes qui suivent leur pressage.
  D’aliments liquides du type soupes, purées ou compotes, en cas de douleur à la déglutition.
  De glaces et de glaçons : ils peuvent soulager la douleur de l’arrière-gorge.
  De fruits séchés : riches en magnésium, ils aident à faire le plein d’énergie.
Mangez moins de :
•  Sucres rapides : sodas, viennoiseries, barres chocolatées, bonbons, qui entraînent des chutes brutales de la glycémie et fatiguent l’organisme.
  D’aliments trop gras, tels les viandes grasses ou industrielles, les fritures, les plats à emporter.
  Buvez moins d’alcool et d’excitants, tels le café et le thé.


© MMIX International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20049
Clément, 8 ans
Témoignage Clément, 8 ans

En se réveillant un matin, Clément ressentit une vive douleur à la déglutition. Il toussait un peu et lorsque sa mère lui prit sa température, le thermomètre affichait 39,5 °C. EIle appela le médecin qui, après examen de la gorge et des ganglions cervicaux de l'enfant, diagnostiqua une angine.

En interrogeant Clément, le praticien apprit que plusieurs autres enfants de l'école étaient atteints de la même maladie.
Il pratiqua donc un test permettant d'identifier la cause de l'infection, qui se révéla positif à la bactérie SBA. Il prescrivit 8 jours d'antibiotiques, pour éviter des complications, ainsi qu'un traitement contre la fièvre. Clément se remit très vite et put retrouver ses camarades de classe.

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.