Prévenir l’obésité et le surpoids avec une alimentation adaptée

Obésité surpoids
Une personne est dite obèse lorsqu’elle présente une masse graisseuse trop importante pour sa taille et son sexe, ce qui lui fait encourir des problèmes de santé. 

On parle d’obésité quand l’indice de masse corporelle ou IMC est supérieur à 30. Un IMC situé entre 18,5 et 24,9 correspond à un poids normal, et à un surpoids entre 25 et 29,9. L’IMC se calcule en divisant le poids exprimé en kilos par le carré de la taille exprimée en mètres. 

Les athlètes de haut niveau peuvent présenter un IMC élevé en raison de l’importance de leur masse musculaire. Le tour de taille constitue un autre critère d’évaluation de l’obésité.

Combien de personnes souffrent-elles d’obésité dans le monde ?

Près de 300 millions d’adultes seraient atteints d’obésité. Mais ce problème ne concerne pas que les adultes, car de plus en plus d’enfants sont aujourd’hui touchés par le surpoids.

Quelles sont les causes de l’obésité ?

L’obésité résulte généralement d’un apport calorique trop élevé par rapport à l’énergie dépensée. Les principaux responsables sont les aliments gras et riches en calories, comme les plats à emporter ou cuisinés, facilement disponibles et davantage consommés. L’augmentation des tâches sédentaires et la baisse de l’activité physique qui s’ensuit sont aussi en cause. Les gènes jouent également un rôle, ainsi que le vieillissement, qui tend à rendre moins actif. Des problèmes de santé comme l’hypothyroïdie et certains médicaments peuvent aussi entraîner une prise de poids.

Comment l’obésité se manifeste-t-elle ?

Le sujet atteint peut ressentir une baisse d’énergie et d’estime de soi, ou être déprimé. Les personnes présentant une obésité sévère rencontrent parfois des difficultés dans le quotidien pour marcher ou s’habiller, accomplir certaines tâches au travail, trouver des vêtements à leur taille et mener une vie sociale.

L’obésité augmente le risque d’hypertension, de crise cardiaque, de diabète, d’ostéoarthrite, de stérilité, de calculs biliaires et de certains cancers. Elle est parfois à l’origine de douleurs dorsales ou de problèmes de hanche.

Selon les estimations, l’obésité peut réduire de dix à douze ans l’espérance de vie.

Les signes et les symptômes de l’obésité 

•  Surpoids par rapport à la taille.
  Fatigue, essoufflement.
•  Transpiration excessive.
  Mauvais sommeil.
  Douleurs musculaires et articulaires.
•  Difficultés à accomplir les tâches quotidiennes.
  Troubles de l’humeur et de l’image de soi.
•  Une pression excessive exercée sur les articulations provoque des maux de dos, de hanche, de genou et une ostéoarthrite.
  Une pression accrue sur les organes internes qui provoque essoufflement et ronflements.
  Transpiration et risque de mycose des plis.

Comment combattre l’obésité ?

Pour perdre du poids et ne pas en reprendre, il faut manger régulièrement, diminuer son apport calorique quotidien, choisir des aliments sains et pratiquer une activité physique. Demandez conseil à votre médecin avant de débuter un régime.

Comment choisir entre médicaments, opération chirurgicale ou régime ?

Instaurer de bonnes habitudes familiales autour d’une alimentation saine et d’une activité physique aidera chacun à conserver un poids de forme et améliorera la santé de tous les membres de votre famille.
Les régimes à la mode sont peu propices à la perte de poids sur le long terme, car ils sont généralement trop restrictifs et donc difficiles à suivre sur la durée. 
Certaines personnes auront besoin de médicaments ou d’une intervention chirurgicale pour perdre du poids et réduire le risque de problèmes de santé liés à l’obésité. Enfin, une aide psychologique est souvent conseillée.

Changez d’hygiène de vie pour lutter contre l’obésité

Une meilleure hygiène de vie contribue à lutter contre l’obésité :

  À la friture, préférez la cuisson au gril, à la vapeur, au four ou au micro-ondes, et limitez les quantités ingérées.
  Retirez le gras de la viande avant de la cuire.
  Mangez à heures régulières pour éviter le grignotage.
  Pratiquez une activité physique pendant au moins 30 minutes 5 fois par semaine. Bougez davantage pendant la journée. L’activité physique associée à une alimentation peu grasse est essentielle pour perdre du poids et ne pas en reprendre.
  Préférez les laitages allégés ou sans lipides, sans dépasser 3 portions par jour de lait, yaourt ou fromage. Les produits laitiers contiennent certaines substances dont le calcium, qui pourraient jouer un rôle dans la régulation pondérale.
  Vérifiez sur les étiquettes la teneur des produits en lipides et en glucides. En cas de baisse d’énergie, gardez à portée de main des aliments sains, à la maison, au travail ou à l’extérieur. Choisissez des fruits frais ou séchés, des crudités ou un mélange de graines et de fruits secs oléagineux.

Obésité et alimentation

Consommez les aliments suivants :

  Les fruits et les légumes, frais, surgelés, en conserve ou séchés. Peu caloriques, 
riches en fibres et en nutriments, ils donnent du volume à vos plats et régulent le transit.
  Les féculents, qui rassasient et apaisent l’envie de grignoter entre les repas. Préférez les aliments à base de céréales complètes non raffinées, comme le pain complet ou les céréales complètes pour petit déjeuner allégées en sucre.
  Le petit déjeuner,  qui évite les fringales matinales. Un bol de flocons d’avoine ou de céréales complètes avec du lait écrémé est riche en glucides complexes et pauvre en lipides.

Evitez :

  Les gâteaux, frites, sodas et confiseries, tous caloriques. Pour perdre du poids, vous devez consommer moins de calories que vous n’en dépensez par jour.
  L’alcool, très calorique et pauvre en nutriments essentiels.  


© MMVIII International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20009
Christophe, 38 ans
TÉMOIGNAGE Christophe, 38 ans

Lorsque Christophe se rendit à la visite médicale de son travail, on lui apprit qu'il était obèse (selon le calcul de corpulence) et qu'il mettait sa santé en danger. En tant que conseiller financier, il passait de longues heures devant son ordinateur et mangeait beaucoup de gâteaux et de biscuits.

Le soir, il se détendait en buvant une bouteille de vin.
Suivant les conseils d'un diététicien, il abandonna ses collations caloriques et réduisit considérablement sa consommation de vin. Il intégra l'équipe de football de sa société et décida de prendre les escaliers plutôt que l'ascenseur pour monter à son bureau. Au bout de trois mois, il avait déjà perdu plus de 6 kilos et se sentait beaucoup mieux dans sa peau.

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.