Le thym, purifiant et calmant

 L’odeur aromatique du thym est caractéristique d’un de ses composants majeurs, le thymol. Les chimistes ont relevé aussi des phénols, du carvacrol, des tanins et bien d’autres constituants. 

 Les propriétés remarquables du thym ont été étudiées dès 1887 : son huile essentielle détient un tel pouvoir bactéricide qu’elle était utilisée pour désinfecter les hôpitaux.

 Expectorant, antispasmodique, antiseptique, anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, le thym est inscrit sur la liste officielle des plantes à usage médicinal de la Commission européenne.


Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

La partie de la plante utilisée est l’extrémité de la tige fleurie. Le thym s’achète frais sur les marchés. Sous forme de plante sèche ou d’huile essentielle, vous en trouverez en pharmacies, parapharmacies ou en magasins de produits naturels. Préférez toujours un label Bio et les variétés Thymus vulgaris (thym commun) ou Thymus serpyllum (serpolet). 
 
Frais
En tisanes (1 branche par tasse) ou en assaisonnement.

 
Sous forme sèche
Laissez infuser 10 à 20 grammes de thym pour un litre d’eau. À boire de préférence le matin à la place du thé ou du café. Plusieurs tasses par jour sont possibles, même le soir.
 
En cataplasme
Décoction concentrée sur une compresse (problèmes dermatologiques).

 
En huile essentielle
3 ou 4 gouttes dans une cuillerée à café de miel.

 
En massage
10 gouttes d’huile essentielle diluées dans 20 cl d’huile végétale (olive, noyau d’abricot, jojoba, etc.).

 
En diffusion
Sur une soucoupe placée sur un radiateur ou dans un diffuseur d’huile essentielle. Pour purifier l’air d’une pièce.

 
En association
Avec d’autres huiles essentielles : niaouli ou ravensare (pour les massages), citron ou eucalyptus (pour purifier l’atmosphère), genévrier ou lavandin (pour les rhumatismes).

 
Spécialités pharmaceutiques
Le thym, ou son huile essentielle, entre dans la composition de très nombreux sirops ou pastilles (toux et problèmes ORL ou hépatiques), de pommades (rhumatismes), de vermifuges ou bien encore de tisanes.


 Les indications les plus courantes

Par ordre alphabétique : 

Anémie (des enfants)
  • Asthme
  • Bronchite (et autres symptômes ORL)
  • Coqueluche
  • Digestion difficile
  • Goutte
  • Hypotension
  • Infections intestinales
  • Infections urinaires
  • Insomnie
  • Libido masculine
  • Mycoses
  • Problèmes hépatiques
  • Règles irrégulières ou interrompues
  • Rhumatismes
  • Soins dentaires ou buccaux
  • Toux
  •  
  • Pour en savoir plus sur le thym (Thymus vulgaris)

    Originaire du bassin méditerranéen et de l’Asie centrale, le thym fait partie de la famille des Labiées. C’est un arbrisseau rampant aux tiges tortueuses. Ses fleurs sont roses ; ses feuilles, petites et elliptiques, sont épaisses, recouvertes d’un duvet gris sur la face inférieure. Plus d’une centaine de variétés de thyms ont été répertoriées. Les deux espèces les plus utilisées sont le thym commun (Thymus vulgaris) considéré comme le meilleur d’un point de vue culinaire et le serpolet ou thym sauvage (Thymus serpyllum), à l’arôme moins fin, mais plus concentré en principes actifs et donc souvent préféré pour ses vertus médicinales. Les quantités récoltées en France sont insuffisantes pour la consommation nationale : vient alors à la rescousse le Thymus zigis ou thym espagnol (mais qui peut aussi venir de Hongrie, du Maroc ou d’ailleurs) et dont les qualités sembleraient moins intéressantes.

    Le miel de thym
    Dans les montagnes du Péloponnèse (Grèce), de Turquie, de Sicile ou de Provence, les apiculteurs répartissent les ruches au milieu des landes de thym sauvage. Les abeilles produisent un miel d’une finesse incomparable. Aux qualités antiseptiques, anti-inflammatoires et antirhumatismales du thym, s’ajoutent les bienfaits cicatrisants, adoucissants et énergétiques du miel. Par ailleurs, il est fréquent que les apiculteurs plantent du thym à proximité de leurs ruches. En effet, des chercheurs de l’Inra ont constaté que l’huile essentielle de thym éloignait le parasite Varroa jacobsoni, l’une des causes de mortalité des abeilles.

    Dans la cuisine
    Le thym assaisonne avec bonheur les tomates, les courgettes, les poissons, les volailles, les oeufs, les pâtes, les fromages et les soupes. Il relève délicatement les plats et facilite la digestion. Avec le persil, l’origan et le laurier, il
    compose le « bouquet fleuri » que l’on ajoute aux soupes et aux bouillons. En mélange avec la sarriette, le romarin
    et la lavande, il prend parfois la dénomination « d’herbes de Provence » dont on parsème les grillades de poisson et
    de viande ou qu’on ajoute à la ratatouille. Vous pouvez aussi laisser mariner quelques heures, avant de les faire
    cuire, une volaille ou un poisson dans du vin blanc, auquel vous aurez ajouté une poignée de thym, de la sarriette,
    des échalotes, quatre gousses d’ail, du laurier, du sel et du poivre.

    Au jardin
    Vous le sèmerez en mars-avril en godets avant de replanter en mai-juin. Le thym préfère les sols secs et ensoleillés. Placez-le à proximité de la lavande, avec laquelle il s’entend bien, et « paillez » avec des pierres pour limiter l’invasion des herbes et augmenter la chaleur au pied. Pour les reproduire, vous pouvez aussi procéder par marcottage tous les trois ans.

    Comment le conserver ?
    Frais, vous pouvez le laisser environ une semaine, dans un verre d’eau. Certains cuisiniers, pour en avoir toujours sous la main, en congèlent, directement ou bien dans l’eau des bacs à glaçons. Mais la meilleure façon de préserver le thym, c’est le séchage : disposez-le, la tête en bas, dans un endroit sombre et aéré. Vous pourrez alors en avoir tout au long de l’année.

    © 2015 Leduc.s Éditions - Les plantes qui guérissent, Sophie Lacoste

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.