Fatigue et crampes musculaires : évitez la carence en vitamine B9

Carence en vitamine B9

Qu’est-ce que la vitamine B9 ?

La vitamine B9 est une vitamine hydrosoluble du groupe B.
Les femmes enceintes et allaitantes ont un besoin accru en vitamine B9. Une carence augmente le risque de donner naissance à un bébé de faible poids ou prématuré, ou encore présentant une malformation du tube neural connue sous le nom de spina-bifida. Ce manque peut également résulter d’une mauvaise absorption intestinale, causée par exemple par une maladie rénale ou hépatique.

Quels sont les symptômes d’une carence en vitamine B9 ?

-  Troubles digestifs ou diarrhée.
-  Faiblesse, anémie.
Palpitations.
-  Retard de croissance chez le nourrisson et l’enfant.
-  Malformations embryonnaires congénitales.
-  Maux de tête.
-  Anémie.
-  Confusion, oublis, troubles du comportement.
-  Langue douloureuse ou glossite), perte d’appétit et de poids.
-  Ralentissement de la croissance.


Comment diagnostiquer une carence en vitamine B9 ?

Une carence en vitamine B9 est souvent difficile à diagnostiquer , ses symptômes pouvant traduire d’autres affections. En cas de suspicion, des analyses permettent de confirmer un faible taux de vitamine B9 dans le sang et les globules rouges.

Comment se traite la carence en vitamine B9 ?

On pallie la carence en vitamine B9 par une supplémentation, sous forme de comprimés ou par injection. Elle s’accompagne souvent d’autres carences nutritionnelles qui doivent être également traitées.

Peut-on prévenir une carence en vitamine B9 ?

La prévention d’une carence est toujours préférable à son traitement, notamment chez les personnes à risque.  Il est ainsi conseillé aux femmes enceintes ou désireuses de l’être d’avoir recours à une supplémentation en vitamine B9 sous forme de comprimés, à raison de 400 µg par jour. Ceux-ci sont disponibles sans ordonnance en pharmacie, parapharmacie et certains supermarchés. 

Certains compléments multivitaminés contiennent de la vitamine B9, mais à faible dose, aussi est-il préférable de les éviter. On considère que le mieux est de débuter la prise journalière de vitamine B9 au moins un mois avant le début d’une grossesse programmée et de la poursuivre pendant les trois premiers mois.

Surveillez votre alimentation pour éviter une carence en vitamine B9

Une alimentation équilibrée suffit dans la plupart des cas à couvrir les besoins en vitamine B9. Mais, si vous désirez augmenter naturellement vos apports, veillez à consommer davantage d’aliments d’origine végétale riches en ce nutriment, notamment les légumes à feuilles vert foncé du type épinards ou brocolis, le pain et les céréales complets.

Vous pouvez également avoir recours aux produits enrichis en vitamine B9, céréales de petit déjeuner, pain et jus de fruits, dont vous vérifierez la composition sur l’emballage. 

Pour votre santé, il est également préconisé de limiter l’alcool et le tabac et de faire régulièrement de l’exercice.

Vitamine B9 : les aliments à privilégier

  Les légumes à feuilles vert foncé : épinards, brocolis, asperges, chou frisé, choux de Bruxelles, salades.
  Les légumes secs : lentilles, pois chiches, haricots rouges ou blancs, haricots de soja.
•  Les graines, les fruits secs oléagineux et l’avocat.
  Les oranges et les baies.
  Le persil, plat ou frisé.
  Les céréales de petit déjeuner enrichies en vitamine B9.
Il est conseillé d’avoir un régime sain et équilibré, comportant des aliments issus de chaque groupe. 

Comment changer d’habitude alimentaire pour éviter une carence en vitamine B9

•  Mangez des aliments riches en vitamine B9 : légumes à feuilles vert foncé, pain et céréales complets. Mangez chaque jour un peu de salade au déjeuner et quelques cuillerées de légumes à feuilles vert foncé au dîner. Certains produits du type céréales, pain, jus de fruits… sont parfois enrichis en vitamine B9.
  Préférez l’avocat au beurre ou à la margarine sur votre pain ou dans vos sandwichs.
  Agrémentez régulièrement vos plats de légumes secs : essayez les lentilles, les pois chiches, les haricots rouges ou blancs dans les plats mijotés, les purées ou en salade.
•  Débutez la journée avec des céréales enrichies en vitamine B9.
  En en-cas, prenez des oranges, des baies, des fruits secs oléagineux ou des graines nature.
  Parsemez vos salades, pâtes, soupes, sautés et plats mijotés de persil ciselé.

Les femmes enceintes ou allaitantes surveilleront particulièrement leurs apports en vitamine. Il est conseillé aux femmes enceintes ou désirant l’être de prendre des compléments.


© MMIX International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20063
Raymond, 57 ans
Témoignage Raymond, 57 ans

Raymond vivait seul et ne s'occupait pas beaucoup de lui. Il buvait beaucoup et mangeait très peu de fruits et légumes. Un soir, il se sentit faible et perdit connaissance. Le médecin découvrit qu'il souffrait d'une forme d'anémie, avec des globules rouges peu nombreux et anormalement gros (anémie macrocytaire), ce qui est souvent le cas lors d'une carence en vitamine 89. Une analyse sanguine le confirma..
Raymond reçut des injections de vitamine B9, fut adressé à un centre d'aide aux alcooliques et encouragé à manger de façon plus équilibrée (beaucoup de fruits, légumes et céréales). Son taux de vitamine B9 redevint normal et ses symptômes s'en virent nettement améliorés. Il cessa de boire.