Rééquilibrez vos menus pour faire baisser votre stress

Régime antistress

Les effets du stress sur le plan alimentaire 

Le stress chronique « pompe » l’organisme, le vidant de certains nutriments comme les vitamines B et C, le zinc et le magnésium
Les personnes stressées doivent donc privilégier les aliments renfermant ces éléments. Malheureusement, elles ont tendance à moins bien se nourrir que les autres, jetant leur dévolu sur les plats riches ou les fast-foods ou sautant des repas.

Régime anti stress : quels changements apporter à son alimentation ?

Le respect d’une alimentation saine, comprenant fruits et légumes frais, céréales complètes, poisson, viande maigre et volaille, noix et graines, constitue un bon début dans la lutte contre le stress. 

Il faut prendre ses repas de manière régulière, manger en plus petite quantité, mais plus souvent sous forme de collation, ne pas sauter le petit déjeuner, surtout si le stress entraîne des troubles digestifs.

Quels éléments nutritifs aident à contrer le stress ?

-  Le stress épuise les réserves en vitamines du groupe B, d’autant plus que le corps ne peut les stocker longtemps. On trouve ces nutriments nécessaires au fonctionnement du système nerveux dans les noix, les graines, les céréales complètes et la viande maigre. 
-  L’organisme des personnes stressées consomme également beaucoup de vitamine C, autre nutriment qu’il ne peut stocker. Elles doivent par conséquent privilégier les poivrons rouges, les fruits rouges et les agrumes. 
-  Le magnésium des céréales complètes, légumes verts, noix et graines favorise lui aussi le bon fonctionnement du système nerveux. Or cet élément est éliminé en plus grandes quantités lorsqu’on est stressé. 
-  Le zinc contenu dans les noix, les graines, le fromage, la viande rouge maigre et les crustacés stimule les défenses immunitaires. Un déficit accroît donc le risque d’infection, d’ulcère de la bouche et de lassitude.

Quels aliments accroissent les effets du stress ? 

Une consommation régulière d’alcool vide les réserves de l’organisme en vitamines B et C, ce qui décuple les effets du stress. 
La prise de caféine augmente la sécrétion d’adrénaline, déjà très élevée chez les sujets nerveux. Les sucres rapides donnent quant à eux un « coup de fouet » qui peut augmenter la nervosité.

Quels sont les effets du stress sur l’organisme ?

Qu’il résulte d’événements ponctuels ou de problèmes quotidiens, le stress induit le fameux « syndrome d’urgence », qui incite l’organisme à sécréter des hormones spécifiques, l’adrénaline et le cortisol, lui permettant de gérer les crises. 
Le stress occasionnel ne pose pas de problèmes. En revanche, lorsque l’organisme est confronté au stress à long terme, il ne peut évacuer les hormones produites du fait du stress. 

Le résultat de cette accumulation se manifeste sous la forme d’hypertension artérielle, de problèmes coronariens, d’insomnies, de fatigue, de dépression, d’anxiété, de palpitations, de déficience immunitaire, de contractions musculaires…. 

Les en-cas forts en nutriments antistress

Riche en vitamine C, le kiwi est excellent contre le stress, découvrez les en-cas qui font du bien.

En-cas antistress

Les aliments pour lutter contre les symptômes du stress 

Certains aliments aident à lutter contre les symptômes du stress.
  Contre l’anxiété :  Évitez l’alcool. Consommez de la salade, qui contient un sédatif naturel. Les aliments riches en tryptophane comme la banane, le fromage ou la dinde stimulent la production de sérotonine, la fameuse hormone calmante, dans le cerveau.
  Contre l’insomnie : Prenez une boisson lactée avant de vous mettre au lit. Le lait est riche en calcium, un tranquillisant naturel. Évitez l’alcool et la caféine, surtout le soir.
  Contre la dépression : Évitez l’alcool. Consommez des poissons gras, dont les oméga-3 aident à combattre la dépression.
•  Contre le manque de concentration : Au petit déjeuner, privilégiez la vitamine C et les céréales complètes. Mangez moins aux repas, prenez des collations. Consommez des poissons gras.
  Contre les troubles digestifs : Mangez moins aux repas et prenez des collations. Évitez de travailler en mangeant.
•  Contre les contractions musculaires : Privilégiez les aliments riches en magnésium du type noix, céréales…

Des idées de menus pour combattre les effets du stress

Petit déjeuner
  Muesli et lait écrémé, avec des morceaux de fruits frais.
•  Céréales complètes au yaourt, graines de tournesol et fruits rouges et noirs frais.
  Toasts de pain complet avec des œufs brouillés et du jus d’orange.

Déjeuner
•  Saumon fumé arrosé de citron avec du pain complet.
  Bol de lentilles et bol de soupe de légumes avec petit pain complet.
  Pain pita à la farine complète garni de houmous et de salade.
•  Bol de mesclun, pâté de maquereau, toasts de pain de seigle.
  Sandwich au pain de seigle garni de crevettes et de salade, kiwi. 

Dîner
  Truite grillée aux amandes, légumes verts, pommes de terre nouvelles.
•  Viande de bœuf maigre grillée, salade d’avocat, d’épinards et de noix.
  Blanc de volaille revenu à l’huile de sésame avec chou chinois appelé bok-choï, haricots verts, poivron rouge, graines de sésame et pâtes complètes.
  Steak de thon sauce tomate et poivron rouge, brocolis et riz complet.
  Assortiment de lentilles, haricots rouges, haricots blancs, avec légumes et riz complet.


© MMVIII International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20008

 

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.