ASMR : une méthode sonore pour se relaxer

L’ASMR est une méthode de relaxation qui repose sur l’écoute d’enregistrements de sons doux et répétitifs. On cherche à provoquer un frisson de bien-être en passant en boucle des sons apaisants qui rappellent les souvenirs de l’enfance.

Des sons feutrés qui déclenchent des picotements agréables

Rassurez-vous, l’ASMR n’est pas une séance d’envoûtement et son effet est variable selon les individus. Pour le neurologue Pierre Lemarquis, « tout le monde n’est pas réceptif à ce genre de stimuli. Il s’agit d’un phénomène qui s’apparente à de la suggestion, comme en hypnose, ce qui suppose une capacité à lâcher prise, à rêver et à développer son imagination. »

Dans les publicités,  on réagit tous au bruit de la canette de soda que l’on ouvre ou au steak que l’on met sur le grill ne vous mettent pas l’eau à la bouche. C’est ça, un stimulus sonore.


Murmures, papier froissé, taping… les sons qui relaxent

La technique vise à faire remonter des souvenirs très personnels, ainsi chacun est réceptif à des sons qui lui sont propres.

 De ce fait, le spectre des sons déclencheurs de l’ASMR est infini. Un de ces sons vous parle-t-il ?

“taping” (tapotement des doigts) sur une table en bois,

crépitement du papier bulle ou de sachets en plastique froissés,

sable qui s’écoule, bruissement des feuilles mortes,

glissement de la brosse à cheveux, pinceaux à maquillage effleurant la peau, 

boîte d’allumettes que l’on secoue,

personne qui mâche un chewing-gum,

frottement d’un couteau étalant de la pâte à tartiner sur une tranche de pain grillé,

glaçons qui tintent dans un verre d’eau,

ciseaux du coiffeur,

personne défroissant son linge au moment de l’étendre…


Un véritable phénomène qui a envahi Youtube

Qui aurait pensé que les clips d’une personne qui tapote une brosse à cheveux, qui mange un cornichon ou qui se frotte doucement les paumes de mains seraient vus des millions de fois ? 

La créativité des Youtubeurs est sans limites, vous trouverez forcément votre bonheur en tapant le mot-clé «ASMR». Soyez prêt, les enregistrements peuvent parfois durer plusieurs heures...

 Mais comment expliquer l'effet de ces vidéos ? 

Par la très bonne qualité du son : les auteurs de vidéos ASMR utilisent des micros qui donnent  de réalisme, de profondeur et de relief aux sons enregistrés. La sensation est amplifiée par l’utilisation d’un casque. On a l’impression d’être dans une bulle.

Le fait de s'isoler de l'extérieur aide à se détendre.

Et vous, vous laisserez-vous tenter ? 
 
Pour en savoir plus sur l’ASMR

L’ASMR signifie Autonomous Sensory Meridian Response :  en français, Réponse Autonome Sensorielle Méridienne. En clair, c’est une sensation entre picotement et bien-être. On doit l’invention de l’ASMR  à Jennifer Allen, une professionnelle de la cybersécurité américaine qui a lancé en 2010 son université «ASMR University».

L’une des premières études réalisées sur le sujet en 2015 par l’Université de Swansea en Grande-Bretagne montre que les enregistrements sont majoritairement utilisés pour se relaxer (98%). 78% des personnes sondées disaient utiliser ce contenu pour s’endormir, 70% pour diminuer le stress et 13% pour soulager des douleurs.