Aromachologie : les odeurs nous font du bien

Respirer de la fleur d’oranger pour évacuer son anxiété, de la citronnelle pour se concentrer... l’aromachologie explore l’influence des odeurs sur notre psychisme. Elle repose principalement sur la diffusion d’huiles essentielles choisies pour améliorer notre bien-être.

Au Japon, on utilise depuis longtemps les parfums pour l’« ambiance »

C’est au Japon que l’aromachologie a été découverte et étudiée par le professeur Shizuo Torii dans les années 1980. Depuis, elle est utilisée couramment dans les entreprises

Il existe des diffuseurs d'odeurs pour chaque moment de la journée :
Le matin, les employés respirent l’odeur fraîche et stimulante du citron.
• L’après-midi, ce sont des odeurs de fleurs pour favoriser la concentration. 

En France, « le parfum qui rassure » fait son chemin

Ce n’est qu’en 1982 qu’apparaît en France le terme « aromachologie », suggéré par Annette Green, présidente de la Fragrance Foundation. L’experte en parfumerie l’utilise pour qualifier « la recherche de bien-être et d’émotions à travers une fragrance ». De nombreuses études ont alors été menées, surtout dans les lieux ou transports publics : avec des odeurs très fraîches, on améliore la perception de propreté et de sécurité ; a contrario, les mauvaises odeurs renforcent les sentiments d’anxiété, de fatigue et de tristesse.

Des notes d'agrumes-thé vert dans le métro de Lyon, de fleur d'oranger gare du Nord à Paris et de fraîcheur « lagon bleu » dans un hall d'immeuble : ces fragrances destinées à améliorer la perception d'un lieu ont été mises au point par Sensorys, un des leaders en France du marketing olfactif. Vinci Park, Keolis, Transdev, la RATP, ainsi que Gares & Connexions (SNCF) ont été séduits.

Quand on testait les parfums : la petite histoire de Madeleine dans le métro parisien 

Dans les années 1990, le métro avait fait appel à des « nez » pour trouver la bonne fragrance qui sécurise les passagers et donne une odeur de propre : on l'appelait Madeleine, elle évoquait le bouquet floral, le bois ou encore des fruits. Dans les stations tests, la Sofres avait constaté que les passagers déclaraient se sentir en sécurité. Ils étaient même convaincus que la RATP avait amélioré l'éclairage. 
 

Tout savoir sur les bienfaits de 6 huiles essentielles

 Les fragrances extraites de plantes sont une façon douce et naturelle de retrouver le bien-être et ça se sent !
 
Huiles essentielles
Propriétés
 Lavande
Diffuseur : apaisant/calmant, favorise le sommeil.

Massage : décontractant qui aide aussi à soulager les contractures (séance de sport, musque tendu).

Ingestion : antispasmodique (crampes intestinales). 
 
 Eucalyptus
Diffuseur : antiviral et antibactérien, soulage les infections respiratoires.

Ingestion ou message : expectorant, soulage les états grippaux ou l’asthme. 
 
 Estragon
Diffusion : allergies (en particulier respiratoires, comme le rhume des foins).

Ingestion : troubles digestifs (ballonnements, crampes d’estomac...). 

Massage : calme les douleurs prémenstruelles. 
 
 Menthe poivrée
Diffusion : migraines et maux de tête, infections respiratoires.

Ingestion : troubles digestifs.

Massage : démangeaisons et douleurs musculaires.
 
 Huile de bois de rose
Diffusion : angoisse et stress (tension artérielle et palpitations).

Ingestion : encombrement, infections ORL et otite.

Massage : acné, brûlures légères, rides (revitalise la peau).
 
 Citron    
Diffusion : effet dynamisant, favorise la concentration, anti-nauséeux

Ingestion : brûlures d’estomac, digestion difficile.
 
 
Aromachologie : à ne pas confondre avec aromathérapie et olfactothérapie

 Aromathérapie, utilise des huiles essentielles de plantes pour se détendre ou se soigner par : 
application (massage ou bain), 
ingestion (sous forme de gélules ou sur un morceau de sucre),
inhalation (pour traiter les voies respiratoires) .

 Olfactothérapie, désigne une thérapie psycho-énergétique utilisant le pouvoir d’évocation des odeurs pour :
évacuer les souffrances du passé,
aider les patients hospitalisés souffrant d'amnésie à renouer avec des éléments du passé.
 
Précautions
Les huiles essentielles contiennent des principes actifs puissants. C’est pourquoi elles sont déconseillées sans avis médical chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.

N'oubliez pas que les huiles essentielles sont très concentrées et que deux gouttes suffisent pour dégager un parfum à principe actif.