La malaxothérapie : une technique naturelle anti-stress

C’est fou, non ? On connaît le pouvoir des doudous pour calmer les petits, mais quand on grandit, l’une des solutions magiques consiste à malaxer un objet rond et mou dans le creux de la main.

C’est simple, naturel et vous pouvez malaxer n’importe où et n’importe quand, pour ne pas craquer lors d’une réunion de travail, garder son calme au téléphone…

Comme le stress survient parfois quand on s’y attend le moins, il est astucieux d’avoir une balle de secours à portée de main. En quelques minutes, vous devenez plus zen.


Malaxez ce qui vous plaît

L’essentiel est que l’objet soit rond, de la taille d’une balle de golf : une grosse bille, une boule en caoutchouc ou en mousse ou même une gomme. Tantôt rigide, bourrée de graines, de micro-billes, en caoutchouc ou en mousse. Il existe des boules de malaxage dans le commerce.

Une méthode énergétique douce pour se relaxer

 La malaxothérapie est assez récente, elle est apparue dans les années 1960 avec le stress au travail, et elle explose aujourd’hui avec le phénomène du burn-out.

 Les mouvements de pression répétitifs de la balle :

détendent les articulations des doigts crispés,

aident à évacuer la tension : on contrôle au mieux les battements de son cœur, sa respiration, l’oppression thoracique et la transpiration nerveuse,

détournent l’attention du sujet qui provoque de l’anxiété.

Vous pouvez vous y livrer facilement partout. Si vous voulez passer au niveau supérieur, laissez-vous tenter par une séance de réflexologie palmaire pour stimuler de façon méthodique les points stratégiques de vos mains.
 
Pour en savoir plus sur la malaxothérapie :

Inspirée du mot latin « amollir »
« Malaxo » vient du latin malaxare, qui signifie amollire : la malaxothérapie désigne l’action de placer un objet rond dans la paume de la main et à s’amuser à le faire rouler entre les doigts ou à l’étirer, le déformer.

Une méthode inspirée de l’acupuncture
Nos mains fourmillent des terminaisons nerveuses, que les acupuncteurs connaissent bien. Le méridien responsable des manifestations liées au stress  est situé au creux de la paume, à l’intersection des lignes de la main : c’est le point d’acupuncture Lao Gong, aussi appelé le 8ème point du méridien principal du myocarde, que les acupuncteurs appellent  le «maître du cœur». Quand on masse ce point précis, on agit sur l’oppression thoracique, les palpitations et la transpiration nerveuse.

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.