Le stress : comment se manifeste-t-il et comment le gérer au mieux ?

Gérer le stress
Lorsqu’une situation devient stressante, l’organisme sécrète des hormones, notamment de l’adrénaline. Ces substances aident le corps à réagir, mais affectent également la vitesse du métabolisme, le rythme cardiaque et la tension artérielle. 
En cas de stress répété ou prolongé, l’accumulation des hormones de réaction peut avoir des effets nocifs à long terme. 

Qu’est-ce qui provoque le stress ?

-  Les causes les plus courantes sont en rapport avec le travail, l’argent et les proches : divorce, décès, chômage, déménagement…
-  Pour certains, des motifs d’irritation sans gravité, comme les embouteillages, un voyage qui n’en finit pas ou des enfants qui se disputent, peuvent être des facteurs de stress. 
-  Il existe également un terrain génétique qui intervient dans la réponse au stress.

Chacun réagit différemment face au stress

Selon les psychologues, la réaction des individus face aux situations stressantes varierait selon leur personnalité. Ainsi, les personnes qui sont toujours pressées, impatientes et agressives seraient davantage sujettes au stress que les personnes naturellement plus calmes et plus sereines.

Voici les principaux symptômes qui doivent vous alerter ou vous amener à consulter :
  Troubles de l’humeur
  Augmentation des aphtes et de la sensibilité des dents au froid, due à l’affaiblissement des défenses immunitaires
  Problèmes digestifs, tels qu’indigestions et syndrome du côlon irritable
  Douleurs musculaires et fatigue générale
  Problèmes de peau, tels que psoriasis et eczéma atopique
  Palpitations et transpiration excessive
  Maux de tête
  Troubles du sommeil
  Infections et rhumes plus fréquents
  Problèmes de concentration
•  Sentiments de panique ou d’anxiété
  Manque d’appétit, constipation ou diarrhée
  Palpitations, transpiration et tremblements

Quels sont les effets du stress sur la santé ?

Le stress peut entraîner des manifestations de type maux de tête, indigestions, insomnie, perte d’appétit, colopathies spasmodiques, courbatures… On note fréquemment des changements notables du comportement et un accroissement de l’émotivité. 

À plus long terme, le stress peut favoriser la survenue d’une hypertension, d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral, d’une perte de la libido et, chez les hommes, d’une impuissance. 

Peut-on contrôler son stress ?

On peut surmonter, au moins en partie, les problèmes de santé liés au stress à condition d’en identifier les causes et de les traiter au mieux. 

Il suffit parfois de changer certaines habitudes :
-  Faire de l’exercice physique, par exemple, stimule la production d’endorphines, des neurotransmetteurs aux effets relaxants ; 
-  Manger des fruits et des légumes renforce le système immunitaire ; 
-  Faire de petits repas fréquents, contenant surtout des aliments riches en glucides complexes, évite les baisses de tonus grâce à des apports énergétiques plus réguliers,
-  Penser à se détendre : consacrer du temps chaque jour à lire, écouter de la musique ou méditer joue un très grand rôle dans la prévention et le contrôle du stress. 

Comment soigner le stress ?

Si des symptômes physiques évoquant le stress apparaissent, il est important de consulter un médecin afin d’écarter toute autre pathologie provoquant des signes analogues. 
Une fois le stress avéré, plusieurs traitements sont possibles : psychothérapie, sophrologie, voire hypnothérapie. Dans certains cas, des antidépresseurs ou des anxiolytiques peuvent être prescrits.

L'alimentation et le rythme de vie pour chasser le stress

  Prenez un petit-déjeuner varié et équilibré pour prévenir la baisse de tonus en fin de matinée, source de nervosité.
  Augmentez vos apports en vitamine C en buvant un verre de jus d’agrume frais.
  Mangez des fruits de mer ou des algues au moins deux fois par mois. Ils sont riches en vitamine B12, en zinc et en sélénium, qui stimulent le système immunitaire.
  Au dîner, privilégiez les féculents. Les glucides complexes et le tryptophane qu’ils contiennent ont un effet antistress qui favorise l’endormissement !
•  Bougez : une demi-heure de marche rapide par jour suffit, si possible en pleine nature. Cela vous permettra de sécréter des endorphines bénéfiques pour la détente nerveuse.
  Ménagez-vous des moments de repos dans votre emploi du temps, par exemple des petites siestes d’un quart d’heure.
•  Avant de passer à table, détendez-vous en prenant une douche ou un bain : vous mangerez ainsi plus posément. 

Les aliments qui vous aident à évacuer le stress

Privilégiez :
  Les aliments riches en magnésium et en vitamines du groupe B, des micronutriments qui s’épuisent rapidement en période de stress. On les trouve dans les céréales complètes : pain, pâtes et riz complets, farine bise ou complète, flocons d’avoine ou muesli, mais aussi les fruits séchés et secs. 
  Les fruits et légumes, riches en antioxydants. Ces molécules luttent contre l’excès de radicaux libres produit lors d’un stress. Elles agissent comme des « éboueurs » dans l’organisme. 
•  Les eaux riches en magnésium, à raison de 1 litre par jour.

Evitez :
  La caféine contenue dans le café, thé noir et les sodas à base de cola : elle augmente la tension artérielle, ainsi que les besoins en magnésium et en calcium. 
•  Les alcools forts, aux effets dépresseurs : contentez-vous de 2 unités de vin par jour pour les femmes et 3 unités pour les hommes. 


© MMVIII International Masters Publishers AB
C’est Bon pour Vous ! IMP Sarl – ISBN : 978-2-84507-264-0
FR P H400 20003
Jean, 62 ans
TÉMOIGNAGE Jean, 62 ans

Un nouveau patron, des objectifs plus ambitieux à atteindre : Jean, cadre supérieur, a connu un grand stress suite au rachat de son entreprise. Il se réveillait en sueur, souffrait de palpitations et était incapable de se rendormir. Pour se détendre, il eut recours à l'alcool, ce qui le rendait ombrageux et fatigué. Il s'est finalement décidé à consulter son médecin.
Après un check-up, le responsable de ses malaises fut identifié: le stress. Jean prit la décision de boire moins et de consacrer plus de temps au jardinage et au golf. Six mois après, si Jean subit encore beaucoup de pression dans sa vie professionnelle, il est plus heureux et surtout mieux armé pour affronter les situations stressantes.

 

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.