Sylvothérapie : prêt pour un bain de forêt ?

On a parfois besoin de faire des breaks et de s’oxygéner pour retrouver le calme et la sérénité intérieure. Et si le bonheur était de se ressourcer au milieu des arbres, tout simplement ?

Promenez-vous au milieu des arbres pour évacuer le stress

La sylvothérapie, « thérapie par les arbres », a été relancée dans les années 1980 par Qing Li, médecin immunologiste de l’Université de Tokyo. Ses études ont démontré qu’elle diminue le taux d’hormones de stress, améliore la qualité du sommeil et la pression artérielle. 

Depuis, on l’utilise en médecine préventive pour renforcer le système immunitaire. Elle fait partie du programme sanitaire national japonais, on peut se faire prescrire des « shinrin yoku » ou bains de forêt, de vraies promenades de santé !
 

Profitez des effets positifs des molécules émises par les forêts

Les arbres produisent des « phytoncides », des molécules qui se dispersent dans l’air et qui auraient la capacité d’augmenter le nombre de cellules tueuses de virus. Elles feraient aussi baisser les hormones du stress
 

Lancez-vous dans le bain… de forêt

Ouvrez vos cinq sens : écoutez les oiseaux, regardez les arbres, sentez le parfum de la forêt et respirez par la bouche pour inhaler les phytoncides. Vous l’aurez compris, pour profiter des bienfaits de la sylvothérapie, inutile d’embrasser le tronc des arbres ou de vous allonger sur le sol, sauf si vous en avez envie. 
 
  • Attention aux allergies… au charme ! 
    Bien cachées dans l’écorce des charmes ou des chênes, des mousses peuvent provoquer de fortes démangeaisons qui s’étendent parfois à tout le corps. La raison en est que ces deux espèces d’arbres renferment des frullanolides, un allergène responsable de ce que les médecins appellent la dermatite de contact allergique. 

Promenez-vous deux heures une fois par semaine

En pratique on conseille de faire un bain de forêt de deux heures, une fois par semaine. 

Si la forêt est trop loin de chez vous, promenez-vous dans les parcs en ville : moins efficaces que les promenades en forêt, ils ont toutefois une influence positive sur le système immunitaire et la relaxation.  La preuve : suite à des expériences menées par le docteur Li sur des étudiants dans un parc de Tokyo, les sentiments négatifs (fatigue ou colère) avaient diminué après deux heures, et les émotions positives augmenté.

Que penser des stages de bains de forêt ?

Le docteur Li a mesuré l’impact des stages de bains de forêt sur différentes populations. Les résultats sont sans appel. Après un week-end dans la forêt, l’activité des cellules qui aident le corps à lutter contre des virus a augmenté chez tous les participants. L’hormone du stress a baissé, le temps de sommeil moyen a augmenté et les bienfaits se sont fait sentir pendant les 30 jours qui ont suivi le stage. 
 
3 idées pour profiter des arbres près de chez vous
 
 Utilisez des huiles essentielles de phytoncides, les molécules libérées par les arbres.
- Pulvérisez l’huile essentielle dans l’air, sur la peau ou les vêtements ou de l’eau.
- Déposez 3 à 4 gouttes dans l’eau de la baignoire.
- Mettez 1 à 3 gouttes dans un humidificateur.

 Mettez chez vous des plantes d’intérieur : effet relaxant garanti.

 Faites une expérience auditive ASMR (des sons qui génèrent un stimuli sensoriel), en écoutant les bruits de la forêt. Comme pour une séance de méditation, installez-vous dans un endroit calme, fermez les yeux et concentrez-vous sur ces sons. Après 15 minutes d’écoute minimum, vous sentirez le calme vous envahir.
 

Le plus simple reste encore de prendre le chemin de la forêt : une solution économique et conviviale pour profiter des bienfaits des arbres, seul, en famille ou entre amis !

En poursuivant votre navigation sur notre site et/ou en ouvrant nos communications directes, vous acceptez l’utilisation de cookies, y compris de partenaires tiers, pour réaliser des statistiques de visites,  pour partager les contenus sur les réseaux sociaux et pour effectuer des études afin d'optimiser le contenu de notre site.  En savoir plus et paramétrer les cookies.